Les types de pose d’une fenêtre

Pour effectuer les travaux de rénovations ou les travaux de bricolage, de construction et montages fenêtres par exemple, on rencontre souvent des difficultés. Rénover, remplacer, monter…, le problème reste le même : la pose de fenêtre nous fait rencontrer des mécontentements, d’autant plus qu’effectuer les travaux soi-même n’est pas toujours un cadeau. Les causes de ces difficultés sont multiples et sont différentes en fonction des personnes. Mais pour la plupart, elle est causée par la méconnaissance des différents types de pose qui existent. Afin d’alléger les divers obstacles, il est nécessaire de connaitre ces différents types de pose.

Dans cet article vos serons expliqués les différents types de pose. Avant de pouvoir effectuer  le projet d’aménagement, il est important de savoir tout les types de pose ainsi que le travail qui sera adapté à cette technique. Il est bon de noter au préalable qu’il existe 4 principaux types de pose, et à chaque type correspond un type de fenêtre.

 

type de pose de fenetre

 

La pose en applique

Ce type de pose est souvent utilisé dans le cas de pose à neuf. Il s’agit de la méthode la plus facile et la plus simple compte tenu du fait qu’il s’agit d’une nouvelle fenêtre. Il n’est pas de rénovation ou de remplacement mais de pose de fenêtre.

 

La pose en tunnel

En règle générale, ce type de pose est adopté lorsque le cas de figure se présente comme suit : entre les murs. Quant aux mesures à prendre, cela devra se faire comme pour la pose en applique. Il faut tenir de la dimension du tableau mais également de la nouvelle fenêtre avant de la mettre en place et d’effectuer les travaux de fixation de manière définitive, car il est toujours possibles qu’il se produise que la nouvelle fenêtre à poser rencontre des obstacles lors de son ouverture. Tout se joue au millimètre près, il est impératif que le tableau cadre bien avec le dormant de la nouvelle fenêtre.

 

La pose en feuillure

Ce troisième type de pose est spécialisé pour les cas de remplacement intégral de la fenêtre c’est-à-dire que le dormant et la partie  battante seront remplacés. Le procédé sera le même que les autres quant à la mise en place du nouveau dormant. Mais ce que l’on devra retenir c’est qu’il faudrait s’assurer que le socle soit bien en place pour contenir la toute nouvelle fenêtre. Il faudra effectuer tout les petits travaux de précisions afin que la nouvelle fenêtre soit  parfaitement en raccord avec le tableau.

 

La pose en rénovation          

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un travail à faire sur un ancien dormant. Le cadrant de l’ancienne fenêtre sera conservé, il restera juste à remplacer les vantaux. Il sera de rigueur de vérifier que l’ancien dormant  soit en état, qu’il soit apte à retenir une nouvelle fenêtre. L’astuce est de tenir compte des différences entre le dormant conservé et de la nouvelle fenêtre ainsi que de la dimension de la fenêtre et l’épaisseur du dormant ?mais surtout de l’ouverture.

Un réel travail de précision est exigé pour effectuer la pose de fenêtre. Savoir les différents types de pose de fenêtre est nécessaire afin de pouvoir effectuer correctement le travail. Il est primordial d’être en mesure de connaitre les différentes méthodes de pose de fenêtre. Comme il a été précisé ci-dessus, à chaque type de fenêtre correspond le type de pose qui lui convient le plus. Mais l’important est de savoir  en premier reconnaitre les différents types de pose.